Aktuality

na_zdravi_haiti_web

Quatrième année de projet Santé Haiti est devant la porte. Les gens peuvent se souvenir de cet évenement dans les cafeterias ou dans les brasseries a Hradište, Olomouc,Svitavy o Zábreh.

Grâce à ses contributions, Caritas Archidiocese d´Olomouc peut arranger le campement de santé pour les habitants d´Haiti , notamment pour les enfants dans la région éloigné de Baine de Henne. En automne, les travailleurs humanitaires partent en même temps que le médecin.

 

À partir d´octobre les entreprises qui vont participer auront des affiches et des flyers dans leurs salles.

Cette année vous pourrez boire à la santé d´Haiti dans presque vingt brasseries et restaurants. L´année dernière, de généreuses personnes nous ont offert plus de 20 000 courones. Grâce à eux , nous avons pu traiter plus de 240 enfants. Nombre d’entre eux ont eu des inflammations aux yeux et aux oreilles et ils étaient en manque de vitamines. Tout  ça, c‘est à cause du manque de régime à part entière, dit Klára Loffelmannová qui travaille pour la Claritas . Elle part aux Caraïbes en automne, et le médecin Josef Marada l’accompagne. De cette manière,  les médecins apportent des traitements aux enfants. En plus nous allons créer des nouveaux campements de soins médicaux. Nous allons faire des inspections préventives dans les autres écoles, qui ont elles aussi supportées le projet, ajoute la travailleuse humanitaire.

 

Le médecin Josef Marada a déja été à Haiti trois fois. La dernière fois, en 2010, après les tremblements de terre destructeur. Il affirme que les conditions là-bas sont exigeantes et les soins médicaux sont introuvables et difficiles. Pour une région, il n‘y a souvent qu’un hôpital, et beaucoup sont  fermés. S’ils sont ouverts, le niveau de soins est insuffisant. De plus tout est payant, le niveau de corruption est très haut et les gent meurent souvent à cause de maladies banales. Une fois, vers 5 heures du matin, une mère est arrivée avec son enfant qui n‘avait que 5 semaines, et il était sans signe de vie. Il est décédé pour cause de déshydratation et d‘exténuation. Cela arrive très souvent et malheureusement le médecin est impuissant dans ce genre de cas.

 

Ce jour était un des plus difficiles dE ma vie professionelle,  raconte Josef Maranda. Dobrodruhá – le magazin Charitas d´Olomouc – va participer aussi. A partir du 9 aout vous pouvez y acheter des produits faits par l‘artiste Bára Cigánková qui a des expériences personelles en ce qui concerne l‘aide aux gens d‘Haiti. „Nous sommes heureux d´avoir supporté l´organisation qui va aider personnellement les gens, de plus nous voulons ajouter des assortiments, supporter l´idée de ce projet et laisser une autre chance aux choses et aux gens“ s‘exprime Bára Cigánková. Le magasin de Dobrodruhá et l´espace de Bistrá Kráva vont être decorés par les photos de Jiří Pasze, qui montrent la vie quotidienne des Haïtiens.

Venez pendant la cannicule et aidez à ramener des soins médicaux aux enfants dans les régions éloignées d’Haiti qui nécéssitent votre aide.

Karolína Opatřilová, ACHO